Quatre raisons de croire que le bois est le meilleur matériau pour la construction

Il s’agit d’un matériau naturel, pérenne, sûr mais aussi performant, le bois est le matériau ultime pour la construction. Pourquoi cette évidence saute-t-elle aux yeux ?

Vous hésitez encore à faire construire votre maison RT2020 en Bretagne ? Pourquoi donc ?

Tout porte à croire que le bois est le matériau de premier choix pour l’ossature de maisons individuelles, d’habitations collectives et de bureaux. Le bois, matériau profondément enraciné dans notre histoire, est sans conteste l’éco-matériau qui marquera notre avenir.

Car en effet, sans renier son passé riche d’enseignements, le bois s’affirme comme un outil d’excellence pour construire, sans compter qu’il joue la carte de la modernité. Dans cet article, nous vous expliquons ce qui fait la force du bois en quatre points.

1. Le bois, un matériau composite naturel

Si le bois a été à ce point utilisé dans l’histoire et qu’il s’élance sans retenu vers l’avenir, c’est parce qu’il a toujours été un matériau avant-gardiste voire high-tech. En effet, en tant que matériau composite naturel, le bois peut servir de base à n’importe quel matériau artificiel. Sa structure optimisée, ses fibres aux propriétés mécaniques élevées, sa matrice générale thermodurcissable, font du bois un matériau qui, de par son anatomie, est ultra-résistant.

2. Le bois, un matériau pérenne

Du moment que les principes de base de la conception d’ouvrages sont respectés, le bois peut, dans des conditions optimales, durer des siècles entiers sans qu’aucune détérioration majeure ne soit constatée.

Tandis que le bois n’est que sujet à l’eau, au soleil et à certains insectes nuisibles — des traitements très efficaces ont depuis longtemps été mis au point pour sauvegarder le bois face à ces agressions —, les autres matériaux sont sujets à davantage de nuisances : oxydation, corrosion, érosion, photo-dégradation, etc. Le béton, par exemple, souffre d’une carbonatation naturelle, ce qui pose d’énormes problèmes en termes d’entretien. En conséquence : il gonfle, et éclate ! Pas de problème de ce genre avec le béton…

3. Le bois, un matériau sûr

Bien qu’il puisse servir de combustible, le bois possède des caractéristiques structurelles qui lui confèrent un avantage unique en matière de conservation de ses propriétés à haute température. Ainsi, lors d’un incendie, la réaction du bois est prévisible, et surtout planifiable.

Les éléments porteurs à base de bois peuvent certes brûler en périphérie (de l’ordre de 0,5 millimètres), par contre, contrairement à l’acier, ils ne peuvent pas s’effondrer, ce qui permet à ces occupants d’être évacués facilement. En outre, le bois ne dégage pas de gaz toxiques, à l’inverse du PVC.

4. Le bois, un matériau performant

Si l’on compare les propriétés mécaniques du bois avec celles d’autres matériaux de construction et autres composites artificiels, sur la base simple du module d’élasticité et/ou de la contrainte de rupture, on aboutit à des conclusions sans appel.

Placé dans un contexte spécifique (usage ou fonctionnement, compromis performances mécaniques/coûts, bilan énergétique), on se rend là aussi compte que le bois surclasse tous ses rivaux.

Pour en savoir plus:
Les avantages de la maison à ossature bois

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous assurer la meilleure expérience. En savoir plus et gérer les paramètres.