Enquête nationale sur la construction en bois

La 5ème enquête menée par la Cellule Économique de la Construction de Bretagne pour le compte de Codifab et France Bois Forêt montre que la construction bois retrouve un niveau intéressant.

Votre spécialiste de la construction de maisons d’architectes contemporaines Maisons Woodz souhaite aujourd’hui vous relayer les résultats d’une étude portant sur le marché de la construction d’habitations en bois.

En effet, chaque année depuis 2012, Codifab et France Bois Forêt demandent à ce qu’une étude soit réalisée au sujet de la construction bois dans l’Hexagone. Selon ladite étude, il semblerait que la construction bois ait retrouvé son niveau de 2014.

Progression du nombre de logements en bois construits chaque année

La dernière enquête nationale portant sur le secteur de la construction bois montre une progression importante du nombre total de logements en bois construits depuis la période de creux qui a affecté les professionnels du milieu en 2014. Cela dit, cette progression serait à relativiser : tandis que la construction bois affiche de belles perspectives partout en Europe, elle est encore loin de surclasser la maçonnerie traditionnelle.

À ce jour, la France s’inscrit dans cette mouvance puisque suite à deux décennies placées sous le signe de la croissance, le marché hexagonal s’est subitement tassé. Mais depuis début 2015, un redressement serait en train de s’opérer, lequel poursuit son ascension en 2019.

En effet, le chiffre d’affaires de la construction bois retrouve aujourd’hui son plus haut niveau, ce qui se justifie par le nombre d’entreprises évoluant sur le marché. Si l’on ajoute à cela l’activité de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) — qui mobilise les mêmes machines que celles utilisées dans la construction bois —, on atteint alors des sommets. Depuis 2012, le chiffre d’affaires annuel de la construction bois se situe autour de 2 milliards d’euros.

Leader du segment émergent, le bois génère de nouveaux marchés

Même si ses avancées sont à relativiser compte tenu des faibles parts de marché que s’adjuge la filière bois sur l’ensemble du marché du BTP, le secteur montre un regain d’activité : le nombre de logements collectifs en bois a sensiblement augmenté ces cinq dernières années, ce qui est également le cas du nombre des opérations d’extension-surélévation, un segment où le bois dispose des parts de marché les plus élevées.

Pour finir, depuis 2016, l’explosion du secteur des bâtiments industriels et commerciaux en bois vient consolider un marché émergent qui parvient même à en créer de nouveaux : à terme, les segments des ouvrages démontables et ceux qui s’inscrivent dans la neutralité carbone 2050 occuperont une place importante partout en France.

Pour en savoir plus:
Quels sont les avantages d'une maison d'architecte ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous assurer la meilleure expérience. En savoir plus et gérer les paramètres.