Comment définir une maison passive en 2019 ?

Une maison passive repose sur une utilisation intelligente de la chaleur passive du soleil, une isolation performante ainsi qu’une bonne étanchéité de l’air. Décryptage.

Vous souhaitez faire construire une maison passive dans le Morbihan ? Très bon choix ! Le concept de maison passive a été inventé il y a près d’une trentaine d’années et s’impose progressivement comme un mode de construction sensé et responsable. Conçue afin de conserver au maximum l’environnement, la maison passive est une construction écologique, mais pas que.

Très basse consommation

Une maison passive est avant toute chose une maison à très basse consommation. En effet, les performances énergétiques d’une maison passive sont largement supérieures à celles d’un bâtiment basse consommation (BBC), à tel point qu’une telle maison conserve le frais en été, et maintient la chaleur en hiver.

Une maison passive est donc particulièrement isolée, sans compter qu’elle exploite les ressources naturelles avoisinantes, comme les rayons du soleil pour émettre de la chaleur par exemple.

Nombreuses sont les caractéristiques d’une maison passive. Ainsi, si cette dernière peut être construite à partir de n’importe quel matériau, elle opte généralement pour le bois massif en guise d’ossature. En outre, les maisons passives sont à priori toutes orientées vers le sud, cette spécificité leur permettant d’emmagasiner un maximum d’énergie solaire.

Isolation thermique optimale

L’une des principales caractéristiques d’une maison passive, c’est son isolation. En effet, les matériaux et éléments isolants employés par la maison passive préviennent les déperditions énergétiques.

Dans de telles habitations, aucun chauffage n’est requis puisque celui-ci est compensé par la chaleur humaine et les différents appareils installés dans la maison. À noter que contrairement aux maisons standards, une maison passive mise sur une isolation extérieure optimale.

De plus, l’épaisseur de l’isolation y est en moyenne de 30 centimètres contre 9 centimètres pour une maison standardisée.

Ventilation mécanique contrôlée double flux

Dans une maison passive, la ventilation jour un rôle majeur. Grâce aux systèmes de ventilation mécanique contrôlée double flux, l’air est sain car constamment renouvelé. Peu importe les conditions météorologiques, la VMC est en mesure d’extraire l’air impur dans toutes les pièces de la maison. À la place, c’est un air frais et très oxygéné qui est répandu dans la maison.

Une production énergétique constante

Dernière spécificité d’une maison passive : elle a pour vocation de protéger l’environnement grâce à son autonomie énergétique. En effet, telle est la raison de sa conception. Une telle habitation conserve la chaleur et transforme tous les éléments extérieurs en précieux alliés. En produisant de l’énergie toute seule, la maison passive permet à son propriétaire de faire de précieuses économies !

Pour en savoir plus:
WOODZ s'associe à IVC

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous assurer la meilleure expérience. En savoir plus et gérer les paramètres.